L'Alhambra de Grenade, XIIIe-XIVe siècles

Le stuc à l'honneur

La décoration de l’Alhambra repose entièrement sur un matériau très simple, le stuc. Ce mélange de gypse, chaux, sable et poudre de pierre est léger, peu coûteux et facile à travailler. Il permet de composer des motifs géométriques et végétaux, ainsi que des calligraphies arabes complexes. Pour créer ces ornements qui couvrent murs et plafonds, les artisans taillent ou moulent le stuc, cette dernière technique étant la plus rapide. Puis ils recouvrent l'ensemble de lait de chaux.
Le choix d'un matériau pauvre est volontaire. Dans ce palais qui se veut une imitation du paradis, l'emploi du stuc rappelle que toute construction humaine reste fragile et éphémère, comparée à l'œuvre divine.
© Hervé Lespy