Le carreleur

Comment fabrique-t-on traditionnellement un carreau de céramique ?

C'est le mouleur qui fabrique les carreaux. Il utilise un urquain (épais support de bois), une petite barre de bois (la plane ou le polissoir), un châssis (moule) de bois et de l'argile.
Le mouleur saupoudre l'urquain et le moule de sable. Puis il remplit le moule de terre et égalise avec la plane trempée dans l’eau. Il retire ensuite le carreau du moule.
À un certain stade du séchage, le carreau est battu et découpé. Cette opération de calibrage assure aussi la solidité de la pièce. Puis le carreau est passé au four, parfois pendant plusieurs jours. Le refroidissement doit être progressif pour éviter tout choc thermique. Un bon carreau “sonne” parfaitement lorsqu’on le frappe.
© Bibliothèque nationale de France