Le dôme de Florence, 1420-1436

Filippo Brunelleschi, orfèvre et architecte

Sur les chantiers médiévaux, les figures de l’architecte et du maître artisan sont fréquemment confondues. Le maître maçon, dont les compétences techniques et le savoir-faire sont reconnus, dirige la plupart du temps les travaux. 
Mais à la Renaissance, l'architecte est souvent un artiste et un savant s'intéressant à des domaines variés. Ainsi, Filippo Brunelleschi est orfèvre de formation, mais il étudie aussi l'architecture au cours de ses voyages à Rome où il s'intéresse aux édifices de l'Antiquité.
Il se montre également capable d’imaginer les solutions techniques les plus pointues. Ainsi, sur le chantier du dôme de Florence, c’est lui qui conçoit des engins de levage particulièrement performants.
  |  © INHA