Le pont du Gard, Ier siècle après J.-C.

Des appuis pour les échafaudages

Aujourd'hui encore, le pont du Gard porte les marques de sa construction. Des pierres ont été laissées en relief afin d'y appuyer les échafaudages. Elles n'ont jamais été enlevées et ont servi à nouveau au moment de la restauration du pont au XIXe siècle.
XIXe siècle  |  © BnF