Le Parthénon, Athènes (Grèce), Ve siècle av. J.-C.

Cette colonne est-elle droite ?

On a l’impression que les lignes du Parthénon sont parfaitement horizontales et verticales. En réalité, le temple cache de nombreux "défauts" qui visent à corriger les effets de perspective.
Par exemple, les colonnes de la façade penchent légèrement vers l’intérieur, surtout celles qui se trouvent aux extrémités. Car, si elles étaient parfaitement verticales, l’œil les verrait inclinées vers l’extérieur.
Pour les maçons et les tailleurs de pierre, la réalisation de ces corrections optiques suppose une extrême précision, et beaucoup d’expérience. Rendez-vous dans techniques et métiers pour en savoir plus.
© Bibliothèque nationale de France