Le dôme de Florence, 1420-1436

Le syndrome de Stendhal

par Stendhal
 
  En visite à Florence, Stendhal est ébloui jusqu'au malaise par la beauté de la ville. Ce phénomène éprouvé par d'autres voyageurs prendra par la suite le nom de "syndrome de Stendhal".

“J'étais déjà dans une sorte d'extase, par l'idée d'être à Florence, et le voisinage des grands hommes dont je venais de voir les tombeaux. Absorbé dans la contemplation de la beauté sublime, je la voyais de près, je la touchais pour ainsi dire. J’étais arrivé à ce point d’émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les Beaux-Arts et les sentiments passionnés. En sortant de Santa Croce, j’avais un battement de cœur, la vie était épuisée chez moi, je marchais avec la crainte de tomber.”
Rome, Naples et Florence, Stendhal, 1817
Paris : Collection Hetzel, 1906.
En savoir + avec Gallica