La naissance de Rome

La naissance légendaire de Rome


Monnaie romaine représentant Romulus et Rémus
Durant l’Antiquité, la ville de Rome est construite sur sept collines. Le Capitole est la plus petite mais aussi l’une des plus centrales et des plus importantes. Elle abrite alors plusieurs temples prestigieux, et on y accueille les généraux victorieux au retour des batailles. Sur le Capitole se trouve aussi la célèbre roche tarpéienne, d’où l’on précipitait les criminels condamnés à mort. Le Capitole est donc à Rome un lieu symbolique très fort, où le meilleur de ce qui peut arriver à un homme côtoie le pire.

Des jumeaux légendaires

La colline du Capitole est étroitement liée à la fondation de la Rome antique. Encore aujourd’hui, dans les musées du Capitole, on peut voir la statue de la louve capitoline. Cette statue évoque les origines légendaires de Rome.
Deux frères, Romulus et Remus, sont abandonnés par leurs parents, puis recueillis et nourris par une louve. Devenus adultes, ils décident de fonder une ville. Romulus se place sur la colline du Capitole, Remus sur celle de l’Aventin. Le premier qui apercevra un vol d’oiseaux donnera son nom à la ville. Remus, le premier, voit six oiseaux. Mais immédiatement après, Romulus en voit 12, et se proclame vainqueur. Alors qu’il trace à la charrue les limites de la future cité, son frère, pour se moquer de lui, franchit le sillon d’un bond. En colère, Romulus le tue.
Romulus devient le premier roi de Rome. Traditionnellement, la date de la fondation légendaire de Rome est fixée à 753 avant J.-C.
 

Des oies héroïques

Plus tard dans l'histoire romaine, le Capitole est le théâtre d'un épisode célèbre mettant en scène des… oies ! En 390 avant J.-C., les Gaulois, emmenés par leur chef Brennus, s'emparent de Rome. Les derniers Romains qui résistent encore sont réfugiés dans la citadelle du Capitole. Alors qu'une nuit, épuisés et affamés, ils se laissent gagner par le sommeil, les Gaulois tentent de pénétrer sur la colline. Mais les oies du Capitole, oiseaux sacrés du temple de Junon, éveillent les assiégés à temps, à grands coups de cris aigus et de battements d'ailes.
En 1471, le pape Sixte IV offre au peuple romain des vestiges antiques qui constituent les premières pièces de la collection des musées capitolins, et associent durablement la colline du Capitole à ses origines antiques. Dans l'un des musées, on trouve une "salle des oies", qui rappellent que ces volatiles ont participé à leur manière à la grandeur de la ville…