L'abbaye du Thoronet, fin du XIIe siècle

Techniques et métiers

S'adapter à un terrain rocheux et en pente

Afin de limiter le transport des pierres, la carrière était généralement toute proche, et conditionnait donc l'emplacement de l'abbaye. Au Thoronet, elle se trouve au chevet de l’église.

L'abbaye est construite sur un affleurement rocheux que l'on peut deviner dans le cloître ou dans la salle du chapitre. Cette implantation exige d'adapter les plans à la déclivité du terrain.

Pour répondre à cette contrainte, le cloître a une forme en trapèze, qui le distingue du traditionnel plan carré. Et surtout, ses différents côtés sont situés à des niveaux différents, reliés par des escaliers qui rattrapent les variations de niveau. La galerie la plus élevée est adossée à l'église. La conception de l'ensemble met ainsi habilement en valeur la dénivellation du terrain.