L'Alhambra de Grenade, XIIIe-XIVe siècles

Techniques et métiers

La terre crue

Les remparts qui entourent l'Alhambra sont de simples constructions de terre crue, assez grossières, ce qui rend le contraste avec les édifices intérieurs beaucoup plus raffinés particulièrement frappant. La technique employée est le pisé, mélange de terre, de sable ou de gravier et d’argile crue malaxés puis compactés au moyen d'un "pisoir" dans des coffrages en bois. Au sein de l'Alhambra, la tour de Comares, haute de 45 m, est la plus haute construction d’Europe en terre crue.