La Basilique de Saint-Denis, XIIe-XIIIe siècles

Techniques et métiers

Le bois

Les constructeurs gothiques sont confrontés quotidiennement aux difficultés d'approvisionnement et de transport des matériaux nécessaires au chantier, que ce soit le bois, la pierre, la chaux, le fer ou le parchemin. Économiser les matériaux utilisés est par conséquent une préoccupation majeure des constructeurs et conditionne, directement ou indirectement, leurs choix techniques. Le bois, matériau central, connaît ainsi une pénurie spectaculaire au XIIIe siècle.

Au XIIIe siècle, la surexploitation des forêts et leur réduction au profit des cultures, conséquences de la poussée démographique des XIe-XIIe siècles, engendrent une pénurie du bois de construction. Au sortir du XIIIe siècle, les forêts sur le territoire de la France actuelle ne couvrent plus que 13 millions d'hectares, soit 1 million de moins que de nos jours.

Les fréquents incendies ainsi que les réquisitions pour des besoins militaires (afin de fabriquer engins, fortifications, charrois, etc.) augmentent encore la demande en bois d'œuvre. Les arbres d'un grand âge, qui pouvaient fournir des pièces de grosse section, sont devenus rares.