La cathédrale Notre-Dame de Paris, 1163-1345

Techniques et métiers

La couverture

La charpente de Notre-Dame soutient une lourde couverture faite de plaques de plomb. Ces plaques, de 5 mm d'épaisseur, sont au nombre de 1326, pour un poids total de 210 tonnes.
En effet, le plomb est alors employé autant pour la couverture que pour les canalisations. Il présente l'avantage de résister au feu et de donner une surface parfaitement étanche.

Plombier et couvreur

Celui qui travaille le plomb est le plombier, qui ne se distingue pas alors du couvreur. Cet artisan recouvre de plomb les charpentes des bâtiments, en clouant de larges feuilles de ce métal sur les lattes de bois (liteaux) posées au préalable sur les pièces de charpente. Il réalise aussi les gouttières, les tuyauteries, et travaille le plomb des vitraux.
Le plomb, matériau onéreux, est utilisé en priorité pour les édifices de prestige, et dans les régions où l'argile permettant de fabriquer des tuiles est peu abondante.