Le viaduc de Garabit

Techniques et métiers

Pas de mise en service sans test de charge !

Après la réception définitive des travaux en 1887, le viaduc n’est pas mis en service immédiatement.

On procède à des tests en y faisant passer un train de plus en plus lourd, jusqu’à 400 tonnes, adoptant une vitesse croissante.