LE PONT DU GARD, Ier SIECLE APRES J.-C.

Techniques et métiers

En haut : assurer l'étanchéité

Seule la partie la plus élevée du pont, le troisième niveau, est faite de moellons liés au mortier de chaux. Ce dernier est aussi utilisé pour assurer l’étanchéité de la canalisation du troisième niveau où circule l’eau. Ce mortier « de tuileau » (mélange de chaux grasse, de briques et de tuiles broyées), de couleur rouge, imperméabilise la surface traitée afin d’éviter les infiltrations