L'hôtel des Invalides, 1671-1706

Techniques et métiers

La charpente

un squelette dont il faut prendre soin

De par ses formes courbes, son matériau de couverture et sa hauteur, le dôme des Invalides a posé et pose toujours de grandes contraintes.

La préparation du bois

Au XVIIe siècle, le bois est le matériau unique utilisé pour la charpente. Le chêne est considéré comme le bois de construction par excellence car il est régulier en son cœur comme à sa surface, solide, dur et lourd. Le châtaignier est aussi, mais dans une moindre mesure, apprécié.
Une préparation scrupuleuse est nécessaire. Les arbres sont écorcés avant leur abattage qui s’effectue en hiver, puis les pièces de bois sont plongées longuement dans l’eau afin de les débarrasser des restes de sève. Après une phase de séchage, le bois est en principe prêt à être débité.
Les pièces de charpente du dôme des Invalides sont employées brutes : on les a très légèrement équarries pour ne pas diminuer leur solidité. Au total, 6484 pièces ou solives ont été nécessaires pour assembler la véritable “forêt” que constitue la charpente du dôme des Invalides !