Le maçon

Techniques et métiers

Une tenue de travail adaptée

Un maçon travaille beaucoup en extérieur et manipule des matériaux lourds et salissants. Ses vêtements doivent être adaptés. Au Moyen Âge, pour se protéger les jambes des éclats de pierre, le tailleur de pierre porte un tablier en peau d’agneau. Au fil du temps et des spécialisations, les vêtements évoluent : au XIXe siècle, le maçon passe souvent par-dessus ses habits une blouse et un ”pantalon de fatigue”, pantalon large et bouffant qui facilite les mouvements.

Ces larges “survêtements” réalisés dans un tissu raide et épais protègent de la poussière et des coulées d’enduit. L’hiver, pour protéger les reins et le dos du froid, le maçon enroule autour de sa taille une large ceinture de flanelle. Celle-ci est souvent de couleur rouge et constitue alors ainsi un signe distinctif pour la profession.