La maison urbaine au Moyen Âge

Techniques et métiers

La collecte des eaux pluviales

À la fin du Moyen Âge, les eaux pluviales, considérées à juste titre comme plus saines que les eaux de puits ou de rivières, sont collectées par des gouttières et recueillies dans des tonneaux placés à la porte des maisons. Ces tonneaux servent en cas d’incendie.

Pour limiter les désagréments de la pluie et l’usure des murs ou du bois des portes que les intempéries entraînent, un auvent abrite souvent l’entrée de la demeure.