La chocolaterie Menier, 1872

Techniques et métiers

Le béton triomphant

Entre 1906 et 1908, une nouvelle chocolaterie plus grande est construite sur l'autre rive. Le bâtiment, baptisé "la Cathédrale", est très différent du moulin Saulnier. Le béton y règne en maître avec l’adoption du nouveau système inventé par Hennebique, "poteaux poutres dalles". Sur des poteaux verticaux reposent des poutres horizontales ; on y place ensuite un plancher en forme de dalles qui peut être préparé à l’avance.
L’ensemble s’appuie sur 1200 pieux de béton enfoncés dans le sol instable jusqu'à la roche dure du sous-sol.

À la même époque, on bâtit entre le moulin et la Cathédrale l'un des premiers ponts en béton construit d’une seule volée (sans pilier au centre). Sa longueur est exceptionnelle : 44,5 m. La construction du « pont Hardi » est alors un véritable exploit.
Encore une fois, en utilisant cette fois le béton, les Menier demeurent à la pointe des techniques de construction de leur époque.