Le Parthénon, Athènes (Grèce), Ve siècle av. J.-C.

Techniques et métiers

Des temples en couleurs

Les temples grecs, taillés dans le marbre, nous apparaissent aujourd’hui d’un blanc étincelant. En réalité, l’intérieur comme l’extérieur du temple étaient peints.

À l’extérieur, c’est surtout la frise et le fronton qui portaient des couleurs vives comme le rouge, le bleu, le blanc ou l'or. Les triglyphes étaient quant à eux recouverts de bleu vif.  Ces couleurs donnaient du relief aux sculptures géométriques ou figuratives qui ornaient le temple.