Le peintre

Techniques et métiers

Les outils du peintre

La plupart des outils du peintre ont peu évolué depuis des siècles. Sur cette image on reconnaît :
1. Seau à peinture dit camion ;
2. Crochet en forme de S pour suspendre le seau aux barreaux d’échelle ;
3. Lampe à essence pour brûler les vieilles peintures ;
4. Grattoir triangulaire ;
5. Couteau à mastiquer et reboucher ;
6. Couteau à enduire ;
7. Brosse à badigeonner ou peindre ;
8. Pinceau dit à queue-de-morue (brosse plate) ;
9. Petit pinceau rond pour champs, moulures et raccords.
Le dernier outil, le pistolet à peinture, est quant à lui inventé vers 1900.

Les vêtements

Le métier de peintre est, comme celui de plâtrier, très salissant. Il est indispensable de porter des vêtements de protection comme un pantalon de toile blanc et un bourgeron (ou blouse) bleu ou blanc. Avant que le port du casque ne devienne obligatoire sur les échafaudages, le peintre portait des couvre-chefs beaucoup plus légers pour se protéger les cheveux des éclaboussures de peinture : la simple feuille de papier pliée par ses soins est remplacée à la fin du XIXe siècle par un grand bonnet de coton rayé.