Le château de Pierrefonds, 1858-1885

Techniques et métiers

Le travail de la pierre

La restauration du château en ruine nécessite une énorme quantité de pierre. Soucieux des coûts et du transport, Viollet-le-Duc a recours à des carrières locales dont il fait extraire du calcaire tendre ou dur.
Ces deux variétés de pierre ont des usages bien distincts :

  • Les pierres tendres sont utilisées pour les parements, et pour les nombreuses sculptures (chapiteaux, statues…) qui ornent le bâtiment.
  • Les pierres dures sont destinées en priorité à l’extérieur : aux éléments soumis à l’humidité ou à une usure importante. On les trouve aussi dans les pièces porteuses à l’intérieur du bâtiment.

Quand les pierres neuves se distinguent trop nettement des éléments anciens, Viollet-le-Duc les fait noircir afin d’obtenir un ensemble plus uniforme. Aujourd’hui, sur un chantier de restauration, on procéderait totalement différemment : les interventions modernes doivent être immédiatement repérables.