Le château de Pierrefonds, 1858-1885

Techniques et métiers

Peinture à la détrempe et au pochoir

Viollet-le-Duc conçoit tous les motifs peints qui couvrent les murs du château, en s’inspirant des plantes et des bestiaires dessinés au Moyen Âge. Il a recours à un procédé de peinture très ancien, existant avant la peinture à l’huile : la peinture à la détrempe. Les couleurs, broyées avec de l’eau, sont ensuite mélangées à un liant comme de la colle animale.
Ces peintures sont ensuite appliquées à sec sur les murs revêtus d’un enduit. Pour les motifs répétitifs, on utilise la technique du pochoir.