Le plâtrier

Techniques et métiers

"Battre comme plâtre"… avec amour !

La poudre de plâtre est un matériau difficile, parfois désagréable à manipuler. Battre le plâtre était une tâche réservée à l’apprenti : avec une batte en bois, il devait en écraser les morceaux les plus grossiers – c’est de là que vient l’expression “battre comme plâtre”. Une grande quantité de poussière se dégage alors, ce qui rend l’atmosphère parfois difficilement respirable.

Une fois mouillé, le plâtre assèche, irrite la peau : à force de le manipuler sans protection, des crevasses peuvent apparaître sur les mains. Ces inconvénients sont pourtant souvent relativisés par les plâtriers, qui parlent du plâtre comme d’une matière vivante, agréable au toucher et capable de prendre les formes les plus surprenantes. Les plâtriers aiment leur matériau, au point qu’ils emploient le terme “amour” pour désigner un plâtre qui prend et durcit parfaitement.