Le Plombier-chauffagiste

Techniques et métiers

Deux techniques : scellement et soudure à la louche

  • Le scellement est une technique – assez rare aujourd’hui – de réparation et d’assemblages des tuyaux. Il s’agit d’entourer le tuyau de cordages au niveau de la partie à réparer ou de la jointure, puis de l’envelopper d’argile en laissant un petit entonnoir dans lequel on verse du plomb liquide. Tous les outils doivent être préalablement chauffés au brûleur pour éviter un choc thermique et tout risque de fêlure ou d’explosion. Après quelque temps, on enlève l’argile et les cordes et on découvre le plomb refroidi, à l’état solide. Il faut ensuite ajuster le joint de plomb et retirer le matériau superflu avec un matoir.

  • La soudure à la louche (ou soudure côtelée) est une autre technique largement utilisée au XVIIe siècle : après une phase de chauffage pour lui rendre son état liquide (327 degrés), le plomb est apposé avec précaution sur la jonction à recouvrir. Tandis qu’un plombier tient un brûleur pour maintenir la souplesse du plomb, un autre plombier lisse le matériau en bandes, ou côtelages. Quand l’opération est terminée et que le plomb est refroidi, on découpe le surplus de plomb.