Le passage Pommeraye, 1840-1843

Techniques et métiers

9,40 m de dénivelé

L’originalité principale du passage Pommeraye vient de son dénivelé. En effet, entre les deux entrées principales du passage, la différence de niveau est de 9,40 m. Cette situation pousse les constructeurs à diviser le passage en trois parties sur trois niveaux différents, couverts par des verrières. La multiplication des escaliers et des paliers qui en résulte présente un avantage commercial non négligeable : le nombre de boutiques est multiplié par trois !

  • Au niveau inférieur, la "galerie de la Fosse" ouvre sur la rue de la Fosse. Sa verrière, d'une portée de 4,20 m environ, est filante (d'un seul tenant) et autoportante (malgré la présence discrète de minces arceaux, les différents pans de verre et leurs armatures métalliques suffisent à soutenir l’ensemble).
  • Au niveau intermédiaire, la "galerie Régnier" est une mezzanine reliée sur son côté nord à la rue du Puits-d'Argent par une galerie latérale. Des arceaux métalliques supportent sa verrière qui est de forte portée (10,20 m).
  • Au niveau supérieur, la "galerie Santeuil" ouvre sur la rue Santeuil. Sa verrière est entrecoupée par des arcs de pierre très ornés.